Prières et Méditations pour Affirmer ma Foi - 4

✣ Je trouve Ma Place

Seigneur,

je suis une poussière d’étoile perdue sur une toute petite planète, dans une galaxie de 250 milliards d’étoiles, elle-même noyée dans un univers de 250 milliards de galaxies qui contiennent chacune 250 milliards d’étoiles. Alors, peux-tu me dire où est ma place dans tout cela ? Qui suis-je ? Et que suis-je ? Où est ma place dans cet espace où temps et matière se confondent au point que finalement je doute même de leur existence réelle ? Où est ma place dans cette famille où je me sens parfois si étranger ? Où est ma place dans cette Société dont je ne comprends pas toujours les codes ?

Seigneur tu me plonges dans cette grande confusion où de nombreuses parties de moi se mélangent. Différentes vibrations. Différentes émotions. Différentes compréhensions. Comment puis-je m’approcher de toi si je n’y vois pas clair ? Comment me rapprocher de toi si je te sens différent de moi ? Comment me rapprocher de toi si je te vois parfait et moi imparfait ?

Fais-moi ressentir mon Dieu que mon imperfection n’existe pas, mais que c’est moi qui la fabrique mentalement. Qu’elle n’est qu’illusion. Ton Fils Jésus a dit « soyez parfaits comme votre Père ». Conduis-moi à cette perfection subtile qui me rapproche de toi. Une fois encore, je te demande de m’éclairer de ta toute puissante et bienveillante lumière, ô mon Dieu.

Ne me laisse pas dans la nuit de l’ignorance. Fais que ma place soit mon incarnation dans l’instant présent et rien d’autre.

✝ Amen .

Méditation : Trouver ma place dans le monde n’est pas facile. Le rejet, l’indifférence, le mépris, l’humiliation, l’abandon, l’injustice et la trahison sont autant de blessures émotionnelles qui me donnent l’impression que ma place est ailleurs… Que je ne suis pas désiré ou à ma place. Cette instabilité psychique crée chez moi de véritables séismes émotionnels : tristesse, déprime, dépression, manque de goût à la vie, manque de confiance en moi, manque de confiance dans les autres ou dans la vie .

Cette prière a le mérite de planter le décor de mon expression incarnée. Je regarde l’infiniment grand depuis l’infiniment petit. Ma présence dans cette création extraordinaire est peut-être une suite infinie de coïncidences qui rend ce que j’appelle « ma réalité » illusoire. Mais ma conscience de l’instant présent, elle, est bien réelle. Et ce que je conscientise est bien mon incarnation. Mon incarnation est donc ma place.

Etre conscient que je suis créé à l’image du Créateur me place dans une égalité de perfection. Car nul ne peut définir ce qu’est la perfection. La perfection est ce qui est. Rien d’autre.

✣ Tu guides mes Pas

Je te prie Seigneur pour que ta lumière illumine ma journée.

Que je sente à chaque instant ton souffle de vie sur moi se poser.

Que chaque minute soit une méditation qui me rapproche de toi.

Que chaque seconde soit une transformation au plus de profond de moi

Car toi seul me guide et m’enseigne la Liberté

A travers toute forme que prend ta création.

En toi je place mon Amour, ma confiance et ma vie

Car à travers ta Joie je découvre qui je suis.

Transforme toute épreuve ou toute difficulté

En compréhension et en juste acceptation.

✝ Ainsi soit-il .

✣ Je me libère de ce qui m'enchaîne

Seigneur,

Libère-moi des pièges de l’affect, de l’esclavage de la mode, de la technologie, des assurances, de tous les conditionnements et de tout ce qui t’a chassé progressivement de mon Monde en parvenant à te remplacer. Eloigne de moi toutes ces illusions de bonheur, de confort et de fausse sécurité. Toutes ces sources d’addiction et de malheur.

Eloigne-toi de moi Satan !

Seigneur, je t’en supplie, aide-moi à reprendre le contrôle de ma vie. Fais que je ne sois plus l’esclave de tous ces objets et libère-moi de tous mes conditionnements.

Fais qu’ils restent à leur place : inanimés et à mon service! Fais que je ne sois plus possédé par eux, mais pleinement détaché. Que je n’en sois plus l’esclave, mais que j’en devienne le Maître !

Permet qu’en me libérant de tout ce qui m’attache encore je puisse me rapprocher de toi. Ne laisse plus mon âme dans les mains adverses.Mon âme t’appartient pour les siècles des siècles.

Amen .

Méditation : Si je devais trouver le concept de « diable » quelque part dans ma vie, je dirais qu’il ne porte pas de cornes ni de longue queue et qu’il n’est pas horrible. Au contraire. Je dirais qu’il a pris des formes diverses destinées à me séduire. Et c’est tapi dans l’ombre de mon inconscient, entrant par les failles psychiques de ma peur, de mes désirs et des besoins de mon ego qu’il utilise son arme favorite et sournoise : la séduction.

Petit à petit, je crois que des objets, des gens ou des situations peuvent m’apporter la joie et le bonheur. Mais ces formes finissent par quitter le monde de l’illusion pour rejoindre « ma » réalité. Et elles finissent par m’habiter de façon compulsive, créant des dépendances voire des addictions. Elles prennent le pouvoir sur moi, contrôlent mon âme. J’en deviens l’esclave. Je transfère alors peu à peu, sans m’en rendre compte, le pouvoir Divin dans ces objets et ces conditionnements. Ce transfert est à la source de maya : l’illusion.

Et oui, cette stratégie diabolique peut remporter une bataille, mais pas la guerre. Car les forces de l’ombre ne sont pas si fortes qu’on le croit. En prenant conscience du pouvoir des forces de l’ombre sur moi, je demande à Dieu de m’aider à chasser ces forces. En découvrant leur vrai visage et en refusant de leur donner le moindre pouvoir, je m’en libère et exige qu’elles se mettent au contraire à mon service. Je retrouve ainsi ma vraie nature divine, et je place donc les formes diaboliques à mon service. Concrètement, cela ne veut pas dire que je chasse ces forces de ma vie. Le confort moderne, par exemple, n’est ni négatif, ni à rejeter, il est le produit de l’intelligence humaine, de son pouvoir divin de création. Mais ce qui est à rejeter, c’est le pouvoir que je lui accorde de contrôler ma vie. Tel est le vrai sens du mot « détachement » : Je peux utiliser ce que m’offre le monde, mais en pleine conscience et dans l’instant présent, j’en suis totalement détaché. J’agis de même avec les relations humaines.