Origine psychosomatique des maladies

l'origine est bien souvent émotionnelle

A l'origine de l'apparition de la maladie, il y aurait souvent un choc qui revêtrait pour la personne un aspect soudain, psycho-dramatique, vécu sans communication, et conflictuel dans la mesure où l'équation posée au cerveau obligerait une réaction biologique. Le contexte dans lequel s'est déroulé l'évènement (le choc) serait lui aussi engrammé dans le cerveau afin de mieux être alerté en cas de récidive.

l'information se traduit en biologie

Notre cerveau perçoit des signaux qu'il traduit en informations électrochimiques. Ces signaux proviennent des 5 sens, mais aussi de nos pensées, de nos émotions et surtout de notre représentation du monde. Or le cerveau ne fait pas la différence entre le réel, l'imaginaire, le rêve, le virtuel ou encore le symbolique. Toute information reçue par le cerveau est tranmise à tout le corps à une vitesse vertigineuse via des capteurs émetteurs et récepteurs à la surface de chaque cellule de façon électrochimique. Si une menace ou un danger met en péril ou contrarie les besoins vitaux du corps, le cerveau trouvera le moyen qui lui semble le plus adapté pour réparer et solutionner le problème. C'est ainsi que le corps s'est adapté et a évolué depuis des centaines de milliers d'années. La survie de notre espèce dépend de ce mécanisme. De ce point de vue, la maladie ne serait donc pas un disfonctionnement, encore moins le fait du hasard, mais bien un mécanisme d'adaptation à une situation d'urgence.